J-V Roux : Bocuse, «un attachement à un terroir et à des racines. »

Jean-Victor Roux est l’auteur de l’ouvrage La table, une affaire d’État, publié aux éditions du Cerf en Avril 2017. Enseignant, diplômé de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, son livre traite de la fonction politique de la gastronomie française et du dîner d’État, symbolique aussi bien diplomatique que culturelle. Il a accepté de s'entretenir avec nous sur … Lire la suite J-V Roux : Bocuse, «un attachement à un terroir et à des racines. »

Publicités

Éric Branca : « Monnet n’était pas le seul à souhaiter l’inféodation de la France. »

Éric Branca est historien et journaliste. Spécialiste des services secrets auxquels il a consacré plusieurs ouvrages, mais aussi du général de Gaulle, son dernier ouvrage L’Ami Américain (paru aux éditions Perrin) revisite, à l’aune de documents déclassifiés, les relations officieuses entre la France et les États-Unis, loin de l’image d’Épinal représentée dans l’imaginaire collectif. Cercle … Lire la suite Éric Branca : « Monnet n’était pas le seul à souhaiter l’inféodation de la France. »

Le maréchal Lannes, Achille moderne

Après une vie au service de la France, Jean Lannes s’éteint en 1809, sur les rives du Danube, au soir d’une bataille qui le vit déployer tous ses talents de chef de guerre. Loin des fracas du canon, il est maintenant enterré dans le silence minéral du Panthéon. En 1769, le futur maréchal d’empire fait … Lire la suite Le maréchal Lannes, Achille moderne

Frédéric Farah : « Il n’y pas d’avenir possible ni dans l’euro ni dans l’Union Européenne telle qu’elle existe »

Frédéric Farah est économiste, diplômé de Sciences Po Paris, et professeur d'Économie à l'université Paris Sorbonne-Nouvelle. Il a publié notamment Europe : La grande liquidation démocratique (éd. Bréal) et Introduction inquiète à la Macron-Économie avec Thomas Porcher (éd. Les petits matins). Favorable à une sortie de l'euro qu'il dénonce comme un outil de domination des peuples et … Lire la suite Frédéric Farah : « Il n’y pas d’avenir possible ni dans l’euro ni dans l’Union Européenne telle qu’elle existe »