Vers un 11 novembre sans militaires

Vivre l'histoire

Il est la France de demain. Le maréchal de la « start-up nation ». Il nous fait entrer dans une nouvelle ère. Ce pays que façonne notre président ne doit pas réveiller les fantômes du passé. Ainsi dans ce nouveau monde aseptisé, Emmanuel Macron a décidé que la commémoration présidentielle du 11 novembre se ferait sans militaires ou presque comme l’annonce le chroniqueur militaire Jean-Dominique Merchet.

Pour cela, il faudra donc faire disparaître l’élément essentiel de ce qui pourrait rappeler la victoire d’une nation en armes, l’aboutissement de quatre années de sacrifice, de l’effort le plus immense livré par la France au prix de la vie de 1,4 millions de ses enfants. Il en a été décidé ainsi avec l’agresseur d’hier, le programme des commémorations s’est ainsi fait en accord avec la chancelière Merkel. Il ne faudrait donc pas vexer ce pays qui est devenu notre fidèle partenaire, laissons lui donc…

Voir l’article original 395 mots de plus

Publicités