Jean-Clément Martin : « Comment comprendre que dans un dédoublement proprement schizophrénique nous continuions à nous partager entre la dénonciation de l’hydre étatique et le rejet de l’éclatement provincial ? Le détour par la Révolution française, moment de cristallisation de nos passions, s’impose. »

  Historien spécialiste de la Révolution Française, Jean-Clément Martin est professeur émérite Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et ancien directeur de l’Institut d’Histoire de la Révolution française. Il a notamment publié aux éditions Perrin : « Nouvelle Histoire de la Révolution française » (2007), « Robespierre, la fabrication d'un monstre » (2016) et récemment aux éditions … Lire la suite Jean-Clément Martin : « Comment comprendre que dans un dédoublement proprement schizophrénique nous continuions à nous partager entre la dénonciation de l’hydre étatique et le rejet de l’éclatement provincial ? Le détour par la Révolution française, moment de cristallisation de nos passions, s’impose. »

Publicités

Le maréchal Lannes, Achille moderne

Après une vie au service de la France, Jean Lannes s’éteint en 1809, sur les rives du Danube, au soir d’une bataille qui le vit déployer tous ses talents de chef de guerre. Loin des fracas du canon, il est maintenant enterré dans le silence minéral du Panthéon. En 1769, le futur maréchal d’empire fait … Lire la suite Le maréchal Lannes, Achille moderne

Talleyrand, pas de souveraineté sans légitimité

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, ou « Le Diable Boiteux ». Homme d’esprit, diplomate, financier, révolutionnaire, bonapartiste, royaliste, et à ses heures perdues, évêque (il n’a prononcé la messe que deux fois), il fut soit honni ou adulé. Lui qui « [jouissait] des privilèges de l’exagération », demeure pourtant l’un des plus grands hommes politiques français et européens que la fin … Lire la suite Talleyrand, pas de souveraineté sans légitimité