Le patriotisme est un antimodernisme

Le rapport du souverainisme et du patriotisme à la modernité est une problématique absente depuis bien trop longtemps du débat d’idées. Si la littérature souverainiste abonde en arguments de plus en plus techniques pour s’opposer à celle, technicienne par nature, de la mondialisation, elle a délaissé le clivage spirituel, anthropologique, qui l’oppose à la modernité, … Lire la suite Le patriotisme est un antimodernisme

Publicités

Rémi Soulié : « Le retour de la souveraineté politique supposerait le retour d’un ordre symbolique commun. »

Critique littéraire et essayiste français, Rémi Soulié vient de publier Racination aux éditions Pierre-Guillaume de Roux, après Pour saluer Pierre Boutang (2016 ). Dans son dernier ouvrage, il revient sur l’importance des racines, mais surtout de la poétique comme moyen de résistance à l’uniformisation. Une ode à l’immanence contre les forces qui tendent à atomiser les … Lire la suite Rémi Soulié : « Le retour de la souveraineté politique supposerait le retour d’un ordre symbolique commun. »

Un spectre hante l’Europe

Un spectre hante l’Europe : le spectre du souverainisme. Il y a un an, jour pour jour, naissait le Cercle des Patriotes Disparus alors que les résultats de l’élection présidentielle tombaient. La Sainte Alliance a depuis fait du chemin : elle est constituée des forces parées des plus belles vertus : responsabilité, progrès, ouverture. En réalité, elle puise … Lire la suite Un spectre hante l’Europe

Marxisme et souverainisme sont-ils conciliables ?

« Qu'est-ce que une nation ? » est probablement la question qui tourmenta le plus les penseurs marxistes au début du XXe siècle. Enjeux et problématiques sont en effet très différents selon la définition que l’on en donne, et c’est précisément la question nationale, expression que l’on doit à Karl Kautsky, qui causa la plus ardue des disputes … Lire la suite Marxisme et souverainisme sont-ils conciliables ?

Jacques Sapir 1/2 : « Le fait que les positions souverainistes aient pu être inaudibles dans un certain contexte ne signifie nullement qu’elles aient disparues »

Économiste connu et reconnu pour ses positions eurocritiques et pour la démondialisation, enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et spécialiste de la Russie, Jacques Sapir développe notamment ses analyses politiques, économiques et sociales ou encore sur la crise de l'État sur son influent blog Russeurope. Il a aimablement accepté de s'entretenir avec … Lire la suite Jacques Sapir 1/2 : « Le fait que les positions souverainistes aient pu être inaudibles dans un certain contexte ne signifie nullement qu’elles aient disparues »